Connexion
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Prix de thèse 2020

Delphine ACLOQUE​


Le prix de thèse 2020 de la MMSH a été attribué à...  ​​Delphine ACLOQUE​ 

pour Conquérir le désert. Recomposition des acteurs et des territoires agricoles​ en Egypte​


Delphine Acloque a soutenu une thèse de doctorat réalisée sous la direction de François Molle, Directeur de recherche à l’IRD, intitulée : « Conquérir le désert : Recomposition des acteurs et des territoires agricoles en Egypte » le 12 décembre 2019 à l’Université Paris-Nanterre.

Résumé

A partir du concept central de front pionnier, la thèse étudie le processus d'extension des terres agricoles vers le désert égyptien au cours des soixante dernières années. Le déplacement de la frontière agricole vers des terres arides, aux conditions de plus en plus contraignantes, est analysé sous l'angle des acteurs, de leurs relations de pouvoir et de la façon dont ils contribuent à la recomposition de l'agriculture et des territoires égyptiens. Les terres désertiques constituent en effet un système de ressources - foncières et hydriques - et d'opportunités pour une diversité d'acteurs politiques, économiques et institutionnels, publics et privés, productifs et non productifs. Depuis les années 1950, ceux-ci ont « investi » le désert à la poursuite d'objectifs pluriels, qu'il s'agisse de légitimer leur position, d'accroître leur pouvoir, d'accumuler du capital, mais aussi, pour les plus fragiles, tout simplement de continuer à faire vivre et nourrir leur famille. 


Delphine ACLOQUE

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Paris Saclay, agrégée de géographie, et docteure en géographie humaine, économique et régionale, Delphine Acloque est actuellement chercheuse post-doctorante associée au CEDEJ (Le Caire) et au laboratoire CITERES (Tours).
Très attachée au dialogue entre les sciences sociales et aux fertilisations croisées entre disciplines, Delphine Acloque mobilise, dans ses travaux, plusieurs champs et approches en sciences sociales : géographie, sociologie et anthropologie rurales, économie politique.
Ses recherches s’organisent autour des problématiques suivantes : Recomposition des ruralités ; Accès aux ressources ; Inégalités socio-spatiales ; Dynamiques du capitalisme ; Durabilités, risques socio-environnementaux, vulnérabilités. Terrains : Espaces ruraux ; Périphéries agricoles des villes / marges ; Territoires de l'agro-business ; Afrique du Nord et Moyen-Orient / Milieux arides et semi-arides.

 

Prix de thèse de la MMSH

Depuis 2019, la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme a institué un prix de thèse visant à récompenser les auteurs des travaux les plus prometteurs sur les études méditerranéennes et africaines en sciences humaines et sociales. 
Ce prix d'un montant de 3 000 euros est destiné à la publication de la thèse, dans l'une des collections de la MMSH ou de partenaires de la MMSH. Le lauréat du prix remet le manuscrit définitif de son ouvrage à l'éditeur dans les 18 mois suivant la proclamation des résultats.