Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

SfaxForward ‒ Cultural Heritage in South Tunisia : Promoting Interdisciplinary and Participatory Sciences for an Inclusive Society / Patrimoine culturel du Sud tunisien : approche interdisciplinaire et participative pour une société inclusive

​​SfaxForwa​​rd

Cultural Heritage in South Tunisia : Promoting Interdisciplinary and Participatory Sciences for an Inclusive Society

​Patrimoin​e culturel du Sud tunisien : approche interdisciplinaire et participative pour une société inclusive​


Site web : http://www.sfaxforward.eu  

Contacts : Sophie Bouffier, Solenn de Larminat ‒ sfaxforward@mmsh.univ-aix.fr

Durée du projet : 3 ans (1er octobre 2019-30 septembre 2022)
Institutions partenaires
  • Université de Sfax, 
  • CNRS, 
  • Université Côte d’Azur, 
  • Université Libre de Bruxelles
Laboratoires MMSH impliqués
  • USR 3125/MMSH ; 
  • Centre Camille Jullian (CCJ) ; 
  • Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (IDEMEC) ; 
  • Temps, Espaces, Langages, Europe méridionale, Méditerranée (TELEMME) ; 
  • Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES)
Financement : Programme européen Horizon 2020 pour la recherche et l’innovation , appel H2020-WIDESPREAD-2018-2020  (https://cordis.europa.eu/project/id/857269)
Budget : 799 K€


​Présentation​​

Les projets de jumelage (twinning projects) du programme européen H2020 soutiennent la mise en réseau d'au moins deux institutions européennes de premier ordre avec une institution innovante d'un pays émergent afin de renforcer un domaine de recherche spécifique.

La MMSH s'est ainsi associée à la Maison des Sciences de l'Homme et de la Société Sud-Est (MSHS) de Nice et à la Maison des Sciences Humaines (MSH-ULB) de Bruxelles pour renforcer les capacités de la première MSH extra-européenne, la nouvelle Maison du Maghreb des Sciences de l'Homme (MdMSH) de l'Université de Sfax (Tunisie) qui réunit des chercheurs de trois facultés et dix structures de recherches. Avec le projet SfaxForward, centré sur l'étude et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel, ce consortium euro-méditerranéen a pour premier objectif de positionner ce nouveau pôle académique en sciences humaines et sociales comme un acteur essentiel du développement territorial et de la stabilité du Sud tunisien, qui couvre six gouvernorats et plus de 60% de la superficie du territoire national. Le second objectif est de poser la MdMSH comme un modèle international pour des relations mutuellement bénéfiques entre le monde universitaire et la société civile.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie est le théâtre de profondes transformations sociales, politiques et économiques. SfaxForward postule que les sciences humaines et sociales peuvent développer des outils permettant à la société tunisienne et à ses acteurs politiques de s'approprier et de pérenniser cette transformation, notamment autour de son patrimoine culturel matériel et immatériel. La caractérisation et la gestion participative de ces biens culturels communs doivent pouvoir engendrer une société plus stable et plus inclusive, une meilleure gestion des flux migratoires grâce à l'amélioration de la qualité de vie de ses citoyens qui construisent et s'approprient leur propre territoire.

Pour atteindre ces objectifs, trois axes ont été développés : le renforcement des compétences scientifiques de l'institution en matière d'étude du patrimoine ; la construction d'une capacité de gestion adaptée aux exigences des projets de recherche de grande envergure, notamment européens ; et la création de conditions favorables et d'outils pour établir un dialogue fructueux sur la gestion du patrimoine entre les chercheurs et la société civile conscients des enjeux du développement durable, de l'inclusion sociale et de la stabilité régionale.

Au sein de ces trois axes, six groupes d'actions (workpackages ou WP) seront menées. Tout d'abord, les compétences interdisciplinaires et participatives nécessaires à la concrétisation du projet seront acquises lors de workshops et d'ateliers (WP1) où membres de la société civile, acteurs politiques et chercheurs (juniors et seniors) des quatre institutions pourront partager leur domaine d'expertise (anthropologie, archéologie, histoire, sociologie, linguistique, économie et sciences juridiques). La transmission théorique sera particulièrement intense pour les jeunes chercheurs grâce au financement de mobilités à l'intérieur et à l'extérieur du consortium, l'organisation de trois écoles thématiques et la mise à disposition d'un catalogue de seize formations pratiques (hands-on training) (WP2). Ces savoirs, aussi bien techniques que méthodologiques et épistémologiques, acquises dans une optique pluridisciplinaire seront consolidées sur le terrain par leur participation à la mise en place de l'« Observatoire du patrimoine du Sud tunisien » (WP3). Cet observatoire de valorisation et de veille du patrimoine Sud tunisien sera muni d'outils participatifs pour une collaboration entre les différents acteurs (universitaires, publics, politiques et privés) afin de collecter, inventorier et cartographier le patrimoine culturel (bases de données patrimoniales et académiques, plateforme numérique). Cet observatoire sera alimenté durant le projet par des « caravanes », des déplacements annuels dans trois zones du Sud tunisien à forts potentiels patrimoniaux : la zone montagnarde reconnue pour son architecture vernaculaire exceptionnelle et son patrimoine pastoral (Jbel Matmata, Jbel Demmer et Jbel Labiadh) ; le bassin minier de Gafsa et son architecture coloniale (Métlaoui, Mdhilla, Redayef et Moularès) ; enfin, la zone côtière et insulaire du golfe de Gabès avec son oasis maritime, ses techniques de pêche traditionnelles, ses salines et son patrimoine archéologique. Ces caravanes permettront de mettre les connaissances théoriques à l'épreuve du terrain, de définir de manière interdisciplinaire et participative le « patrimoine culturel » de ces territoires, d'en dresser un inventaire et de contribuer à une bonne communication et diffusion du projet. Pendant trois ans, une attention particulière sera portée à la communication et à la diffusion nationale et internationale de ces différentes actions par le biais de divers supports (publications, documentaires, posters, interview…) (WP4) mais aussi au transfert de compétences liées à la gestion de projets de recherche internationaux (WP5) et aux exigences éthiques auxquelles ils doivent se conformer (WP6).

Le savoir-faire combiné des historiens, archéologues, anthropologues, juristes, économistes et sociologues du consortium, avec la collaboration des ordres professionnels et des associations révélera donc les richesses patrimoniales du Sud tunisien et permettra de guider les acteurs publics et notamment politiques mais également les investisseurs sur leur gestion. La démarche participative corroborera l'apprentissage d'une citoyenneté réconciliant l'individu avec le bien commun. Dans ce projet de sciences humaines et sociales collaboratif, la confrontation des méthodes et leur mise en place sur le terrain, le dialogue entre les générations, la nécessité du faire-savoir et l'acquisition de nouveaux savoir-faire valoriseront et pérenniseront les compétences communes du consortium dans le domaine du patrimoine culturel. De ces actions résulteront une incontestable visibilité internationale de la nouvelle MdMSH de Sfax, clairement identifiée par l'excellence de son expertise sur le patrimoine régional, ainsi que la pérennisation de ses liens de coopération avec les équipes du nord de la Méditerranée ayant contribué au projet SfaxForward.


Calendrier ​des actions

  • Novembre 2019 (Sfax, Tunisie) : Kick-off meeting de SfaxForward.
  • Septembre 2020 (Sfax, Tunisie) : Workshop 1 ‒ « Heritage, populations and migrations ».
  • Septembre 2020 (Sfax, Tunisie) : Ecole thématique 1 ‒ « Interdisciplinarity and intersectoriality ».
  • Octobre 2020 (Nice, France) : Workshop 2 ‒ « Heritage serving the social economy and solidarity: participatory Heritage management, commons governance and tourism ».
  • Octobre 2020 (Sud Tunisie) : lancement de la caravane.
  • Mars 2021 (Aix-en-Provence, France) : Workshop 3 ‒ « Heritage faced with pollution ».
  • Mars 2021 (Aix-en-Provence, France) : Ecole thématique 2 ‒ « Commons studies: definition, scope and governance ».
  • Mars 2022 (Bruxelles, Belgique) : Workshop 4 ‒ « Heritage & technologies ».
  • Mars 2022 (Bruxelles, Belgique) : Ecole thématique 3 ‒ « Cul​tural Heritage: dissemination of research, presentations and reappropriation by society ».
  • Juin 2022 (Nice, France) : Conférence de clôture ‒ « Assessing MdMSH's three years and its prospects and potential for further development ».



​​