Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Lettre de la MMSH N°3 - ÉTÉ 2020

Article publié par S. Laurens​ (MMSH USR 3125 AMUY/CNRS) - 26/08/2020


spécial (dé)confinés-rébus.jpg

Lettre de la MMSH N°3 - été 2020

Un numéro double, spécial (dé)confinement



L'équipe de rédaction de la Lettre de la MMSH tient à remercier chaleureusement les contributeurs de ce numéro spécial - ingénieurs, enseignants-chercheurs, chercheurs -  consacré à la crise sanitaire Covid 19, notamment à la période de confinement qui a touché et bouleversé en profondeur notre communauté comme l'ensemble de la population. On trouvera au fil des pages : des récits personnels, impertinents ou émouvants, des premiers retours sur les études, enquêtes et veilles en cours, des images témoignages et des images en partage. Nous vous souhaitons une bonne rentrée et une  lecture !

p/o la rédaction, Sylvie Laurens

Télécharger le numéro au format pdf (6,7 Mo)

Lettre MMSH N°3-été2020-DIFF-rentrée.pdf

Au sommaire ...

Récits de confinement     2

Mascarade
Tous les jours c’est le même jour

Enquêtes    4

Une « enquête en situation d’urgence » sur le traitement médical de la Covid
Quelques initiatives nées pendant la crise Covid-19
Covid-19 et enseignement à distance : observation des usages
Covid 19 : Mourir et disparaître aux frontières

Récits de confinement     8

Vu(e) de Beyrouth
Podcasts et veille    9
Une histoire des épidémies au Proche et au Moyen-Orient
Covid-19 et mondes arabes et musulmans

récits de confinement     10

D’Amsterdam à Lyon

Art en temps de confinement     12

« COVID-19 isolation journal « de l’artiste italienne Irene Pittatore
Veille et démographie    14
Suivi de la situation Covid-19 en Méditerranée
En images    15

Zoom    16

Images méditerranéennes en partage

Lire l'éditorial de Sophie Bouffier, directrice de la MMSH

À la fin de l’hiver, le monde s’est figé. Après une escalade progressive du nombre de victimes et la remontée de peurs ancestrales, nées des grandes épidémies de l’histoire, un mot d’ordre inédit a déchiré l’atmosphère : « Confinement de toute la population à compter du 16 mars 2020 ». Nous avons fermé la MMSH dans l’urgence, chacun a emporté de quoi travailler pour quinze jours, qui sont devenus presque deux mois… Bien que les frémissements de ce gigantesque baisser de rideau aient été perceptibles durant quelques semaines auparavant, il est difficile de qualifier l’état de sidération qui s’est emparé de nous tous : à Marseille, des réminiscences de la peste de 1720, que nous allions commémorer par différentes manifestations scientifiques,se sont emparées de nos consciences, les bateaux se sont arrêtés dans le golfe de Fos, comme les écureuils ont grimpé aux jardins à la barbe des humains. Obligés d’annuler toutes nos activités sociales (colloques, rencontres, cours…), nous avons choisi de transformer nos modes de travail pour nous concentrer sur cet événement planétaire et tenter de conjurer le silence et l’isolement en poursuivant notre chemin de chercheur et d’enseignant-chercheur par d’autres biais. Les séminaires scientifiques ont laissé place à un Observatoire du confinement, soutenu par le Réseau national des Maisons des sciences de l’homme, et à divers dispositifs de veille de nos plateformes numériques, les Journées européennes de l’archéologie et les Journées du Patrimoine sont devenues des murs d’Images méditerranéennes en partage, accessibles sur notre site. Une collection de capsules vidéo Les Décrypteurs a été lancée pour analyser et comprendre l’actualité à la lumière des sciences humaines et sociales et consacre sa première saison à la crise sanitaire du coronavirus…
Le numéro spécial de cette Lettre d’été en est le fruit : le mot d’ordre était « Confinez, déconfinez, défoulez-vous ! Racontez-nous comment les membres de la MMSH, chez eux ou à l’étranger, ont vécu ou analysé cette période. » Ces seize pages illustrent leurs travaux ou des pans de leur vie en enfermement, à la fois témoignages de ce qu’ils ont vécu en différentes régions de l’Europe ou de la Méditerranée et enquêtes qu’ils mènent sur les conséquences de ce cataclysme.
Nous vous en souhaitons bonne lecture et vous donnons rendez-vous sur le site de la MMSH pour de nouvelles découvertes !


Numéros précédents

Lettre MMSH N° 2 - Hiver 2019

Lettre MMSH N°2-décembre 2019_Imp.pdf

Lettre MMSH N°1 - Eté 2019

Lettre MMSH N°1-Eté2019_déf.pdf