Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Penser le service public en Méditerranée. Le prisme des sciences sociales

Penser le service public en Méditerranée. Le prisme des sciences sociales

Ghislaine Gallenga, Laure Verdon (dir.)

Collection L'atelier méditerranéen, Karthala-MMSH, 2017, 261 pages, ISBN - 978-2-8111-1823-5. 


L'actualité récente en France relative à la moralité publique et, d'une manière plus générale, aux formes de participation démocratique des citoyens aux prises de décisions a souligné la pertinence d'une équation fondamentale en sciences politiques, celle qui articule État et éthique du service public. C'est bien le service public « à la française » qui se trouve ainsi mis en question. En Méditerranée, les différents contextes offrent un observatoire privilégié de cette articulation et permettent de l'interroger à nouveaux frais : héritages coloniaux, construction des États, recomposition des sociétés civiles peuvent contribuer à éclairer les problématiques actuelles du service public dans cet espace et à mettre en lumière les pratiques de gouvernance qu'il sous-tend dans les sociétés méditerranéennes contemporaines. L'idée originelle de cet ouvrage a ainsi été de faire se rencontrer différentes disciplines issues des sciences humaines et sociales afin de penser ensemble le service public en Méditerranée, une thématique dont l'histoire est encore en grande partie à faire, à (re)composer, au sens d'un renouvellement méthodologique susceptible de faire émerger de nouveaux objets et de les saisir dans toute leur complexité.

 

Sommaire


Introduction


Ghislaine Gallenga, Laure VerdonL'avenir incertain d'un passé recomposé. L'heuristique de la Méditerranée


Partie 1 – Le service public à travers l'historiographie française

Laure VerdonLa notion de « service public » est-elle pertinente pour les époques anciennes ? Propositions pour une archéologie réflexive
Charles Bosvieux-OnyekweluChamp juridique et champ du public : pour une histoire sociale de la notion de service public
Mustapha El-MiriPlus de secteur public et moins d'État-providence. La mutation de l'intervention sociale de l'État-providence et la crise de ses institutions
Pierre BaubyService public : rétrospective et prospective


Partie 2 – Public versus Privé. L'exemple des transports

Nassim AmroucheLes « fourgons » ou comment la déréglementation du service public a transformé le territoire. Le cas de Grande Kabylie vue par ses usagers
Ghislaine GallengaModernisation versus insécurité. Analyse diachronique de la montée du sentiment d'insécurité dans les transports urbains de Marseille
Nadia Hachimi AlaouiLes enjeux et les impensés du service public au Maroc. Le cas du service public des transports à Casablanca


Partie 3 – État et service public

Diego CarnevaleD'une œuvre miséricordieuse à un service public. La sépulture des défunts entre la fin de l'Ancien Régime et le début du xixe siècle : le cas de Naples
Julie ChapuisL'État et le service public au Sud-Liban : entre retrait contraint et retrait maîtrisé
Gilles de Rapper, Anouck DurandAu service du peuple. Coopératives et entreprises de photographes dans l'Albanie communiste (1944-1991)
Khadija Ennaciri La gestion des services publics à l'épreuve de la décentralisation au Maroc