Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Dire l’architecture dans l’Antiquité

Dire l'architecture dans l'Antiquité

Renaud Robert (dir.)

Collection L'atelier méditerranéen, Karthala-MMSH, 2016, 456 pages, ISBN - 978-2-8111-1495-4.

 


Cet ouvrage s’inscrit dans la continuité des études actuelles sur les liens entre arts visuels et langage dans l’Antiquité classique. Si le vocabulaire architectural a depuis longtemps suscité l’intérêt des spécialistes, aucune réflexion globale sur les rapports entre l’architecture et le langage n’avait encore été entreprise. Explorer les rapports entre le texte et l’architecture revient à s’interroger sur la place et la fonction du monument dans la cité antique. La nécessité, pour les autorités civiques, de nommer, de classer ou de désigner les constructions a favorisé le développement d’une nomenclature juridique et d’un lexique technique. La beauté architecturale de ses bâtiments contribue au prestige de la ville. De ce fait, le monument acquiert un statut symbolique qui explique l’importance accordée aux descriptions architecturales dans la littérature ancienne. Ce statut privilégié du bâti explique qu’en retour le modèle architectural ait pu informer la réflexion sur le texte, dont la « construction » est métaphoriquement comparée à l’entreprise de l’architecte. Les contributions réunies dans ce volume se proposent donc d’examiner les différentes manières de « dire l’architecture », prenant en considération un large corpus de textes allant des inscriptions et des traités techniques aux œuvres poétiques. Elles ouvrent la voie à une réflexion sur l’imaginaire occidental de l’architecture.

 

Sommaire



Avant-propos Renaud Robert
Introduction – Pierre Gros

Partie 1 – Représenter l'architecture : de la théorie au dessin

Pierre Gros – Le problème des dessins d'architecture, ou comment lire Vitruve
Antonio Monterroso Checa et Juan de Dios Borrego – Vitrubio y la problemática definición arquitectónica del tercer orden en la scaenae frons de los teatros romanos
Catherine Saliou – De Vitruve aux gens de Nabha : décrire un espace basilical
Antonio Monterroso Checa – Decir la Arquitectura en mármol. La codificación gráfica de la edilicia de Roma en la Forma Urbis Marmorea
Virginie Mathé – Compter l'architecture

Partie 2 – Descriptions grecques

Cécile Durvye Les monuments chez Diodore de Sicile : Aspects et fonctions de l'architecture dans une histoire universelle
Évelyne Prioux – L'Architecture dans les Images de Philostrate l'Ancien
Joëlle Beaucamp – Que sont les portiques d'Antioche devenus ? Des stoai de Libanios aux emboloi de Malalas
Christine Mauduit et Jean-Charles Moretti – L'architecture dans l'Onomasticon de Pollux

Partie 3 – Poésie, langue, architecture

Renaud Robert – Palais ou temple ? Les descriptions architecturales virgiliennes et leur réception chez Ovide et Stace
Gaëlle Herbert de la Portbarré-Viard – L'évolution du vocabulaire technique de l'architecture dans l'Antiquité tardive : l'exemple de l'utilisation du vocabulaire de l'architecture domestique dans la dénomination des édifices religieux du christianisme et de leurs différentes parties
Frédérique Biville – Architecture et langage dans le monde romain

Partie 4 – Terminologie et droit

Charles Davoine – Le vocabulaire des ruines dans le droit romain
Julien Dubouloz – Définir ce qu'est un aedificium dans la jurisprudence romaine : enjeux théoriques et pratiques
Partie 5 – Terminologie, épigraphie

Sylvie Rougier-Blanc – Le vocabulaire du bois dans l'architecture grecque : sources, méthodes, interprétations
Marie-Christine Hellmann – Les Recherches sur le vocabulaire de l'architecture grecque, d'après les inscriptions de Délos, vingt ans après
Hélène Dessales – La lex parieti faciendo : utilisation et diffusion du vocabulaire de la construction
Ángel Ventura Villanueva et José Antonio Morena López – Una arquitectura definida: la inscripción pavimental con litterae aureae y el foro de la colonia bética Virtus Iulia Ituci (Torreparedones, Baena, provincia de Córdoba)

Index

Livret couleur