Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Mégapoles méditerranéennes

Mégapoles méditerranéennes 

Nicolet Claude, Ilbert Robert, Depaule Jean-Charles (dir.)

Collection L'atelier méditerranéen, Maisonneuve & Larose-MMSH, 2000, 1070 pages, 37,50 €, ISBN - 2-7068-1377-6.

C'est dans la zone méditerranéenne que sont apparues, voici quelque 2 500 ans, les premières « mégapoles » de l'histoire : des villes qui se détachent très fortement, sur le fond commun du développement urbain d'abord, parle caractère exceptionnel de leurs dimensions (topographiques et démographiques) ensuite par la conscience que les contemporains et la postérité ont eue, et souvent conservée, de cette exceptionnalité.

De la Rome antique à Istanbul et Le Caire modernes, en passant par Carthage, Alexandrie, Athènes, Antioche ou, plus près de nous, Naples et même Venise, ces villes-mondes (ou villes-monstres) ont fasciné les voyageurs ou les historiens. Elles ont connu des croissances spectaculaires, mais aussi des décadences ou même des éclipses, suivies parfois de résurrections frappantes. Réunies, ou séparées, par les vicissitudes de l'histoire, elles racontent à leur manière, celle de la Méditerranée. Au-delà des différences spatiales et temporelles évidentes, qu'ont-elles en commun dans leurs essors, leurs faillites ou leurs renaissances ? Quelles formes nouvelles de fonctionnement ont-elles inventées ?

S'il s'agit principalement dans cet ouvrage de géographie urbaine rétrospective, beaucoup de spécialistes ont été sollicités : « orientalistes », archéologues, urbanistes, sociologues et anthropologues, et, bien sûr, historiens et géographes.

Ce livre, résolument transversal dans l'espace et dans le temps, illustre bien les ambitions de la collection « L'atelier méditerranéen » qu'il inaugure.

Sommaire

Avant-propos. Introduction, C. Nicolet I – Espaces et temps : A. Mégapoles : D. Prontera, vision de la grande ville : da Erodoto a Strabone ; D. Behrens-Abouseif, La conception de la ville dans la pensée arabe du Moyen Age ; M. Roncayolo, Mythes et réalités urbaines à travers le Grand Larousse ; B. Les rythmes : N. Grimal, cités, villes et Etat de l'Egypte pharaonique ; P. Gros, La construction d'un espace méditerranéen et les premières mégapoles (VIIIe siècle av. J ;-C. – VIe siècle ap. J.-C.) ; J.-C. Garcin, Le moment islamique (VIIe-XVIIIe siècles) ; M. Aymard, La Méditerranée chrétienne et l'essor du monde moderne (XIIIe-XVIIIe siècles) – Espace et économie urbaine : métropoles, mégapoles, mégalopolis ; R. Ilbert, De Nankin à Marseille. La Méditerranée et l'épreuve du monde. C. Références : J.-C. Garcin, Bibliographie sur le « moment islamique » ; E. Hubert, Sources et méthodes pour l'évaluation de la population des villes au Moyen Age : bibliographie d'orientation ; J.-L. Arnaud, Bibliographie pour la période moderne et contemporaine ; C. Nicolet, Orientations bibliographiques pour la période antique. II –Figures et portraits : A. Villes mondes : J.-Y. Empereur, Alexandrie : fondation royale et désenclavement du monde ; C. Nicolet, Fragments pour une géographie urbaine comparée : à propos d'Alexandrie ; F. Burckhalter, A. Martin, Microcosmes et macrocosmes : la segmentarisation des populations. Le cas d'Alexandrie ; C. Nicolet, Rome, ou la victoire du temps ; E. Coarelli, Roma, la città come cosmo ; M. Boiteux, Lieux de fête et lieux de pouvoir dans l'espace public romain ; Le palais, la ville, le peuple ; Ph. Boutry, C. Brice, Du spirituel au temporel, renaissance d'une capitale : Rome italienne ; C. Brice, Rome à la fin du XIXe siècle : une « mégapole patrimoniale » ; E. Dragon, Constantinople ; S. Yerasimos, Istanbul, la naissance de la ville ottomane ; R. Mantran, Constantinople ottomane : structures de la population. Peuplement et société (XVIe-XVIIIe siècles) ; A. Raymond, Le Caire mégapole : les intermittences de la croissance. B. Destins intermittents : J.-C. Margueron, Babylone : la première mégapole ? E. Will, Antioche, la métropole de l'Asie ; M. Sartre, Antioche : capitale royale, ville impériale ; S. Lancel, Carthage : de la colonie tyrienne à la mégapole hellénistique ; P. Gros, Carthage romaine. Résurrection d'une capitale. C. Reflets et renaissances. E. Crouzet-Pavan, Venise entre Jérusalem, Rome et Byzance : stratégies d'appropriation d'images ; G. Galasso, Aspetti della megalopoli napoletana nei primi secoli dell'età moderna ; G. Delille, B. Marin, G. Muto, P. Ventura, Naples : capitale et microcosme ; H. Ahrweiler, La métamorphose du symbolique. Du monde civique à la nation retrouvée ; G. Burgel, Athènes contemporaine : force du politique, puissance du social. III – Eléments d'enquête : A. Les sources : E. Lo Cascio, Registrazioni di tipo censuale e stime della popolazione delle Mégapoles nell'antichità : il caso di Roma imperiale ; E. Hubert, Sources et méthodes pour l'évaluation de la population des villes au Moyen Age ; F. Micheau, P. Guichard, Les sources pour les mégapoles orientales ; J.-L. Arnaud, Cartographie des mégapoles. B. Territoires et services : A. Fraschetti, La città di Roma in epoca augustea, Amministare sorveglioando ; C. Nicolet, Subsistances et mégapoles méditerranéennes ; A. Tchernia, Subsistances à Rome : problèmes de quantification ; A. Tchernia, D. Viviers, Athènes, Rome et leurs avant-ports : « mégapoles » antiques et trafics méditerranéens ; C. Saliou, Mesurer le paradis. Contribution au portrait d'Antioche aux époques romaine et protobyzantine ; R.P. Gayraud, L'espace des mégapoles du monde musulman médiéval ; B. Marin, G. Muto, P. Ventura, Infrastructures et services de la Naples moderne ; T. Bianquis, Mégapoles et réseaux dans le monde musulman médiéval. Asie occidentale et Méditerranée réunies sous un seul pouvoir. C. Le pouvoir et ses signes : C. Nicolet, De la ville à la « Mégapole », l'inversion des signes : le cas de Rome ; J. Balty, La culture d'Antioche à l'époque impériale : textes littéraires et mosaïques ; S. Denoix, Unique modèle ou types divers ? La structure des villes du monde arabo-musulman à l'époque médiévale ; G. Labrot, Démesure, fiction, intégration. L'aristocratie dans les plans de Naples – 1625-1775 ; C. Vallat, Quels signes pour dire quelle ville ? Lecture et interprétation des signes urbains à Naples. Conclusion générale : C. Nicolet, Pour un bilan provisoire ; J.-C. Depaule, R. Ilbert, Un instrument d'analyse.​