Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Géographies imaginaires. Le voyage-prétexte comme machine à penser

​​ Programme de recherches externes 2019-2020

Géographies imaginaires. Le voyage-prétexte comme machine à penser


Responsables : Sylvie Requemora-Gros (CIELAM), Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M)

Soutenu par la MMSH et labellisé par la Fédération CRISIS « Initiative »​

Contacts : sylvie.requemora@univ-amu.fr / gadrat@mmsh.univ-aix.f​r
Carnet de recherche : https://imaginaires.hypotheses.org

Les activités annoncées reportées. ​​​​le nouveau calendrier sera transmis après le dé confinement​


Présentation

« Géographies imaginaires : le voyage-prétexte comme machine à penser », programme de recherches interdisciplinaire externe lauréat de l'AAP externe de la MMSH 2018, est reconduit pour l'année 2020, à la suite de l'appel 2019.
Étroitement lié à un événement scientifique majeur pour AMU. Le programme est lié sur le plan thématique et méthodologique A partir de 2012 au  Centre de Recherche sur la Littérature des Voyages et au site pionnier en Humanités Numériques, fondé à la Sorbonne.
Alors que le voyage est étudié depuis plus de vingt ans et qu'il a donné lieu à des définitions théoriques qui ont élargi son champ d'interprétation, les « faux voyages» ont été peu étudiés, sinon sous d'autres angles que le voyage lui-même : l'angle rhétorique, argumentatif et politique notamment.
Et si l'on revenait à tous ces « faux » voyages, pris comme symboles, prétextes, manière, schémas culturels et idéologiques. Et si l'on parvenait à les re-définir dans le champ littéraire comme un genre à part entière et non simplement comme voyage-fantaisie ?
A toutes les époques, de nombreux genres littéraires se sont emparé de la forme du voyage pour raconter autre chose ou délivrer un discours particulier (didactique, philosophique, poétique, satirique...). Ces « faux » voyages, souvent et longtemps dénigrés, méritent aujourd'hui d'être étudiés non seulement pour eux-mêmes, mais aussi en miroir des voyages « réels » pour mieux comprendre la construction de discours imaginaires. En analysant les différentes formes littéraires prenant le voyage comme « prétexte », le projet entend à la fois définir les raisons et les visées de cet usage et appréhender de manière réflexive, le sens du voyage dans les littératures et cultures de l'espace méditerranéen. S'il est difficile de parvenir à une définition simple et unique du genre viatique, l'examen et la confrontation de ces multiples « voyages-prétextes » doit nous amener à ré-interroger sa place dans notre culture de ces textes si nombreux pour y ré-examiner de façon générale la place du voyage comme forme critique.
La démarche interdisciplinaire du programme « Géographies imaginaires » promeut un dialogue des différentes disciplines représentées par les chercheurs rassemblés, spécialistes de littérature antique, de récit épique médiéval, de romans philosophiques modernes ou d'écritures migrantes contemporaines.
Par conséquent, au-delà̀ de l'inventaire et de la réhabilitation de ces textes, nous cherchons à en renouveler l'analyse et à les faire connaitre par le biais des outils des Humanités numériques, tout en prenant une mesure nouvelle de leur impact dans nos cultures.

Objectifs​​ spécifiques

Il s'agit d'envisager différentes perspectives reliées au champ littéraire comme la sociologie, et la philosophie, l'études de réception pour sonder l'histoire culturelle, idéologique et politique dans laquelle s'inscrit le voyage mais aussi à d'autres perspectives comme la psychologie, les sciences du langage. L'œuvre tisse un ensemble de signes avec le monde, décode et recode un discours préexistant qui, bien que facilement définissable pour le critique (genre et type), obéit le plus souvent à des enjeux cachés.

Aussi convient-il d'interroger méthodiquement les finalités de ces textes. Il semble, a priori, que plusieurs objectifs principaux, pouvant d'ailleurs coexister, orientent la création de ces textes :

- Une littérature satirique, héritière de Lucien de Samosate

- Une littérature de la quête poétique

- Une littérature épique et romanesque

- Une littérature pédagogique, didactique​

- Une littérature philosophique, morale et/ou religieuse.

Ce programme s'appuie sur un matériau riche, diversifié et une expérience universitaire et extra universitaire dans le paysage scientifique aixois et viendra le renforcer.

Au-delà̀ du recensement des textes et des types de textes utilisant le voyage comme prétexte, le programme s'attèle à les catégoriser et de comprendre leurs finalités, à mieux définir en miroir la littérature de voyage. Ainsi, alors qu'il est souvent écrit que la littérature de voyage, en raison des multiples formes que ces textes peuvent adopter, ne constitue pas réellement un genre avant une époque moderne bien avancée, il semble que le fait que d'autres textes empruntent au voyage montre au contraire que cette littérature pouvait être perçue comme constituant passablement un genre défini. Ces textes « autres » s'approprient en effet les codes, les marqueurs du récit de voyage. Ainsi ce projet vise une définition plus fine et plus complète de la littérature viatique et de ses lectures.

Enfin, la perspective de la publication d'un ouvrage collectif chez Garnier, dans la collection « Voyages réels et imaginaires » (Ed. Sylvie Requemora et Pierre Ronzeaud).

L'équi​​pe

Réunie autour de ce projet, comprend à la fois des spécialistes du voyage, des chercheurs travaillant sur d'autres formes littéraires dans la mesure où le récit de voyage peut aussi être considéré indépendamment de sa dimension littéraire : le projet s'ouvre à des ethnologues, des sociologues, des géographes, etc. Il regroupe des historiens, des littéraires et des conservateurs, sur le temps long (de l'Antiquité à l'époque contemporaine), et sur l'ensemble de l'espace méditerranéen. En analysant les différentes formes littéraires prenant le voyage comme « prétexte », le projet entend à la fois définir les raisons et les visées de cet usage et appréhender de manière réflexive le sens du voyage dans les littératures et cultures de l'espace méditerranéen. La méthode interdisciplinaire du programme « Géographies imaginaires : Le voyage-prétexte comme machine à penser » promeut un dialogue des différentes disciplines

Partenair​​es

Partenaires d'Aix-Ma​​rseille et partenaires nationaux

  • CIELAM : centre interdisciplinaire d'étude des littératures d'Aix-Marseille,
  • LA3M : Le Laboratoire d'Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée
  • CRLV Centre de Recherche sur la Littérature des Voyages
  • EPHE : École Pratique des Hautes Études, Paris
  • CAER : Centre aixois d'études romanes
  • LERMA : Laboratoire d'Études et de Recherche sur le Monde Anglophone
  • Méjanes Bibliothèque, Aix en Provence
  • CELIS : Axe Certificats de connaissance de la langue italienne
  • IRASIA
  • AMERIBER : Institut des Amériques (hispanistes, lusistes et latino-américanistes)
  • SELVA : Société d'Etude de la Littérature de Voyage du monde Anglophone, Lyon
  • Université de Paris-Saclay

Partenair​es interna​tionaux

  • Maroc : INLAC The International Institute for Languages and Cultures, Fès),
  • USA: Duke University Georgetown University Madison University
  • Suède : Université de Stokholm (Performance studies) et UPPSALA Univ.
  • Roumanie : Bucarest University
  • Belgique Université Libre de Bruxelles
  • Angleterre : YORK University.
  • Canada : Toronto University.
  • U.K. YORK University,
  • Suisse : Geneve Univ,
  • Irlande : Mary Immaculate College,
  • Italie : CIRVI Centro Inter universitario di Ricerche sul Viaggio in Italia

Programme pré​liminaire 2019-2020

  • 17 décembre 202O, 14h, MMSH : "Innovation & numérique" – présentation et réflexions
  • 16 décembre 2019 (14h-17h, salle 3) : Atelier-Workshop réservé aux Jeune chercheurs et post docs Intitulé : « Les géographies imaginaires en questions : espaces et fictions »
  • 20 mars 2020 JE doctorante, organisée par eux et pour eux qui aura lieu sous leur direction.
  • 7 février 2020 (9h-18h) : Journée d'Étude II Sujet : « Voyages vers les autres mondes » enregistrée : Les mondes imaginaires pleinement fictionnels, en sériant les espaces des autres mondes.
  • 20 mars 2020 : Journée d'Etude et workshop doctorants masterants avec 14 Jeunes chercheurs de l'équipe

Intitulé Métamorphoses du r​écit viatique

  • ​28 mars 2020 : Partenariat avec la Journée d'Etudes « Jouer les textes classiques aujourd'hui : autour de la mise en scène du Journal de Voyage en Italie de Montaigne ».
    Dans le cadre de la 3e Semaine Inte​rnationale du Théâtre d'AMU organisée par la Maison du Théâtre d'AMU dédiée au jeu de l'acteur, en articulation avec l'IDEX POTEAC du CIELAM (« Poétique et technique du jeu de l'acteur : patrimoines, innovations, mondialisation ») et le séminaire HBMBU07 de Master de Lettres Modernes « Orients imaginés » (étudiant notamment les pièces de Racine Bajazet et Le Bourgeois gentilhomme de Molière), au moment de la mise en scène du Voyage en Italie de Montaigne par Michel Didym à La Criée du passage du Bourgeois Gentilhomme de Jérome Deschamps au Grand Théâtre de Provence, mise en lien autour de tables rondes de metteurs en scène en lien avec les spectacles de la saison, ouverte au grand public comme aux chercheurs spécialisés en théâtre (pratique et théorie), en siècles classiques et modernes, des licences, mastérants et doctorants aux experts internationaux invités. (Programme en cours)

  • 10 Avril 2019 : séminaire de recherches. Si les propositions se font plus nombreuses, le séminaire permet de revenir sur les jeux de reflets entre écritures du voyage réel et écritures du voyage imaginaires en mettant en avant leurs fonctions interculturelles communes, tout en discutant de l'organisation des futures mobilités sortantes avec nos partenaires CIVIS (Bucarest University et Université libre de Bruxelles). Sujet : Le voyage comme prétexte à penser les points de ruptures interculturels​

  • 4-7 mai 2020 Action mobilité : École de Printemps à Fès (Maroc) : « Penser les Orients du voyage » : « Récits et scènes et images des orients »
    Programme préliminaire de l'école doctorale internationale de printemps de Fès
    4 mai 2020 : Axe pédagogique autour de la Medina de Fès. Workshop voyages réels et interculturalités
    5 mai 2020 : Conférences dans l'ancien Caravansérail de Fès. 7 Interventions sont envisagées

Session spéciale sur les Mille et Une Nuits

  • Sylvie Requemora (CIELAM) « Les Mille et une nuits selon la traduction d'Antoine Galland » et - Laurent Bazin (Paris-Saclay) « Dés-orientés ? La re visitation des Mille et une nuits par le roman contemporain pour adolescents ».

Autour de la Medersa Bou Inania de Fès : Ateliers de réflexion et de création sur les récits de voyages spirituels autour du roman et du film de Tahar Ben Jelloun La Prière de l'Absent, avec les étudiants marocains.

  • 6 mai 2020 : Session Sahara : projection et débats autour du film de René Clair Le Voyage imaginaire

La valorisation de la recherche

En projet : la mise en ligne sur les plateformes Cinumed (Cité numérique de la Méditerranée) de la MMSH

Le programme envisage de fournir un bouquet de recherche disponible sur les plateformes Humanités numériques de la Mmsh en collaboration avec Abdelmajid Arrif, chargé de l'édition numérique et Nacira Abrous coordinatrice des actions d'information scientifique pour la recherche transversale.

Le carnet Hypothèse https://imaginaires.hypotheses.org Nos activités sont relayées sur les sites et carnets du CIELAM, et de la collection « Voyages réels et imaginaires » des Éditions Garnier.

Le site et réseau du CRLV, http://www.crlv.org/colloque/voyages-réels-et-imaginaires-jeux-de-reflets

accueille également les contenus produits dans ce cadre.

Les événements grand public :

  • Participations au Souk des Sciences, aux Journées Enseignants-Chercheurs du Rectorat d'Aix-Marseille l'organisation d'une exposition à la Bibliothèque Méjanes.
  • Mise en ligne des enregistrements audio de la JE sur le site du CRLV :

Publication des textes est en cours sur la revue en ligne L'Astrolabe

Participation au Festival international des Musiques ​Sacrées de Fès​

  • Exposition à la Bibliothèque Méjanes : préparation d'un projet d'atelier « littérature jeunesse » de voyage en collaboration avec la Méjanes.
  • Pérennisation de l'école de printemps : à Bucarest (CIVIS) « Penser les francophonies des pays de l'Est : voyages imaginaires et langues francophones » mai 2020