Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Maternité, paternité, métamorphoses et permanences de différenciation sexuée (2009-2011)

​Programmes archivés​ | 2009-2011

Maternité, paternité, métamorphoses et permanences de différenciation sexuée

Responsable : Laurence Hérault (Idemec) 

​L'objectif de ce programme de recherche est de saisir les transformations des relations sexuées à travers l'analyse des liens paternels et maternels. Il s'agit notamment de comprendre comment les transformations et les variations qui parcourent les expériences contemporaines de la paternité/maternité participent à la redéfinition des manières de vivre et de constituer la distinction de genre, et réciproquement comment l'engendrement et la parentalité sont concernés eux-mêmes par les redéfinitions de la distinction sexuée. Cette problématique sera plus spécifiquement déclinée en deux axes de recherche :

1. Différenciation sexuée et parentalité

Généralement calqués sur l'asymétrie des rôles féminins et masculins dans l'engendrement, les statuts et les rôles associés à la paternité et à la maternité se sont le plus souvent constitués dans la différence. S'inscrire dans la parentalité, ce n'est pas seulement s'engager dans un mode particulier de relation à un (ou des) enfant(s), c'est habituellement s'y inscrire de manière sexuée. Même si ces façons sexuées d'être parent varient évidemment selon les contextes socio-historico-culturels, elles déterminent, dans chaque société et dans chaque culture, les capacités et les possibilités de relations avec l'enfant dans les registres juridique, économique, émotionnel ou affectif. Pourtant dans certains contextes ou dans certaines situations (économiques, politiques, démographiques, etc.), cette distinction peut se brouiller, être questionnée ou malmenée. En partant de situations particulières, on s'attachera ici à comprendre les transformations et les redéfinitions, temporaires ou définitives, qui affectent les rôles paternels et maternels. On essaiera notamment de saisir ce qui change : quels sont les aspects de la « maternalité » et de la « paternalité » concernés par ces changements ? Quels sont ceux, au contraire, qui demeurent stables ? Est-ce que ces transformations renforcent la distinction sexuée, l'effacent ou l'atténuent, ou bien encore ébauchent de nouvelles « frontières » ? On s'intéressera également à la manière dont ces transformations sont pensées et vécues par les individus : sont-elles initiées, subies ou consenties ? Sont-elles revendiquées, discutées ou controversées?

2. Différenciation sexuée et engendrement

L'engagement des individus dans la procréation est bien évidemment étroitement lié aux capacités offertes par leur corps. Mais si l'asymétrie biologique est ici prégnante, elle est cependant diversement vécue et appréhendée selon les contextes historiques et socio-culturels. Les théories et les usages vernaculaires concernant la sexualité, l'engendrement, la fécondité, la stérilité, offrent aux hommes et aux femmes des possibilités qui ne se réduisent jamais à leurs seules dispositions biologiques. On examinera ici la manière dont les conceptions et les pratiques autour de l'engendrement distinguent la maternité et la paternité. Les capacités des corps (offertes par les corps mais aussi offertes aux corps), leurs usages, la manière dont ils sont pensés et mobilisés seront ici au centre de l'analyse. On sera particulièrement attentif à la manière dont sont liées/déliées la sexualité, la procréation et la gestation dans les différents contextes sociaux et culturels explorés.

Personnels de la MMSH participant au projet

  • Lisa Antéby, IDEMEC, chargée de recherche, CNRS.
  • Francesca Arena, TELEMME, doctorante, Université de Provence.
  • Constance de Gourcy, LAMES, maître de conférences, Université de Provence.
  • Laurence Hérault, IDEMEC, maître de conférences, Université de Provence.
  • Yvonne Knibiehler, Prefesseur émérite, Université de Provence.
  • Stéphanie Latte-Abdallah, IREMAM, chargée de recherche, CNRS.
  • Michèle Pagès, LAMES, maître de conférences, Université de Provence.
  • Marie-Hélène Sauner, IDEMEC, maître de conférences, Université de Galatasaray, Istanbul.

Partenaires nationaux et internationaux

Shadyc (Sociologie, Histoire, Anthropologie des Dynamiques Culturelles) - EHESS

  • Centre de la Vieille Charité, Marseille.
  • Irène Théry, directrice d'études à l'EHESS.
  • Agnès Martial, chargée de recherche, CNRS.
  • Renaud Orain, post-doctorant.

Credo (Centre de recherche et de Documentation sur l'Océanie, UMR 6574 - CNRS, EHESS, Université de Provence)

Maison Asie-Pacifique, Marseille.

  • Pascale Bonnemère, directrice de recherche, CNRS.
  • Françoise Douaire Marsaudon, directrice de recherche, CNRS.

Observatoire Régional de la Santé - UMR 912 (INSERM, IRD, Université d'Aix-Marseille II), Marseille.

  • Anne Attané, post-doctorante, IRD.

LISST (Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires, UMR 5193 -CNRS, EHESS, Université de Toulouse Le Mirail), Toulouse.

  • Agnès Fine, directrice d'études, EHESS.
  • Flavio Tarnovski, doctorant, chercheur associé au NIGS/UFSC (Núcleo de Identidades de Gênero e Subjetividade, Universidade Federal de Santa Catarina, Brésil).

Tel Aviv University, Department of Middle Eastern and African History, Israël.

  • Galia Sabar, Senior Lecturer.

Université de Galatasaray, Istanbul

  • Marie-Hélène Sauner, maître de conférences en détachement.

​18-19 octobre 2011

 

Regards croisés sur l’expérience
transgenre de la parenté,
Colloque
Salle Georges Duby, MMSH.

Voir le programme


6-7 octobre 2011

Maternités, paternités en situation carcérale / Detained Motherhoods, Fatherhoods,
Colloque international organisé par
Stéphanie Latte Abdallah (IREMAM-CNRS, Aix-en-Provence)
Ssalle Paul-Albert Février, MMSH.

Voir le programme


27/28 JANVIER 2011

Les métamorphoses de la maternité/
paternité en contexte de maladie,
Programme transversal MMSH "Maternité/Paternité"
et Laboratoire Population Environnement Développement.
salle Paul-Albert Février - MMSH.

Voir le programme


Jeudi 25 novembre 2010

Le genre de l’infertilité :
approches socio-anthropologiques
Responsables : Pascale Bonnemère, Laurence Hérault et Irène Théry.
EHESS, Centre de la Vieille charité
Salle de cours, 2e étage
2, rue de la Charité, 13002 Marseille.

Voir le programme


Jeudi 18 mars 2010

Les métamorphoses de la maternité/ paternité
au regard des migrations,
MMSH, salle Paul Albert Février.

Voir le programme


12 novembre 2009

Penser la gestation pour autrui.
Un défi pour les sciences sociales et cliniques,
Journée organisée par Laurence Hérault et Irène Théry.
MMSH.

Voir le programme