Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Archives de terrain en Sciences humaines et sociales

Programmes archivés

​Programmes et réseaux de recherche inter-MSH 

Archives de terrain en sciences humaines et sociales

​ Les archives de terrain de la recherche en sciences humaines et sociales n'ont pas toujours été l'objet de l'intérêt qu'on leur porte aujourd'hui. C'est dans les années 1990 qu'a débuté en Amérique du Nord un mouvement en faveur de leur sauvegarde et de leur valorisation qui a rapidement gagné l'Europe. En France, la réflexion autour de ces archives a engendré la création d'un véritable domaine au sein de la recherche et d'un espace de dialogue pluridisciplinaire. Il s'est inscrit tout naturellement, dans le mouvement généralisé de patrimonialisation et dans un mouvement de revisite qui a inspiré de nouvelles recherches. Parallèlement l'émergence d'une discipline apparue dans le monde anglo-saxon sous le nom de digital humanities participait à la création de nouveaux outils pour la structuration de données complexes et multimédias comme les archives, induisant de nouveaux accès à ces documents. Les archives de la recherche sont aujourd'hui devenues un véritable enjeu.

La MMSH s'est engagée dans un programme national créé en 2004 sur le domaine par le réseau des maisons des sciences de l'homme. Initié par la MSH de Dijon, il s'appuyait au départ sur les MSH d'Aix-en-Provence et de Nanterre puis s'est ouvert à un réseau de partenaires entre les établissements concernés à travers la question des archives scientifiques (réseau des MSH, Direction des Archives de France, CNRS, EHESS, EPHE, CPU…). Il a permis la tenue de plusieurs journées d’études et de colloques. L’une d'entre elles s'est tenue dans ce cadre à Aix-en-Provence sur les archives sonores en septembre 2008 et a été publiée sur le site du « Pôle images, sons, recherches en sciences humaines ».

Depuis sa création, la MMSH doit faire face à la production d’une grande masse d’archives scientifiques qui émanent, tout à la fois des laboratoires de la maison mais plus largement, en raison de son rayonnement scientifique en Méditerranée, d’autres institutions nationales et internationales. Cette accumulation de documents primaires, faute d’une mise en perspective concertée, reste en friche. En prenant appui sur le réseau des maisons des sciences de l'homme. Ce programme transversal a pour objectif de dresser un état des lieux documenté des gisements documentaires conservés, de poser les questions de structuration de l'information pour l'édition de sources, d’envisager la conservation pérennes de ces documents, d’affronter la question des droits et de réfléchir aux enjeux de leur valorisation en particulier en lien avec le retour des sources numérisées et des métadonnées vers les populations étudiées. Il sera l'occasion de mener une réflexion sur les usages contemporains des archives des sciences sociales, en tentant d’inventorier ces nouvelles manières d’utiliser ces archives, de décrire leurs modes de requalifications patrimoniales ou scientifiques et de mettre au jour les types d’interactions entraînées par cette dynamique contemporaine. Le programme apportera ainsi sa contribution à la réflexion menée sur les archives de la recherche en sciences humaines et sociales dans le cadre du GIS (réseau national des maisons des sciences de l’Homme).

Les actions :

  • Veille d'information sur le domaine diffusée sur le site de la MMSH ;
  • Organisation de journées d'étude pluridisciplinaires sur des problématiques établies collectivement en collaboration avec les acteurs locaux (archives départementales, communales), nationaux (réseau des MSH, TGE Adonis) et internationaux (réseau des digital humanities) ;
  • Publication électronique de sources et leur valorisation ;
  • Organisation de formations sur le domaine des digital humanities

Les partenaires :

Contact :

Véronique Ginouvès : ginouves@mmsh.univ-aix.fr / Téléphone : 04 42 52 41 13