Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Fontvieille, détour par le Moyen Age

​Article publié par S. Laurens (MMSH USR 3125) - 17/07/2019 - Source V. Rinadulcci (LA3M, AMU/CNRS) et Inrap -

Légende et Crédit Illustration : Carpentras, Bibliothèque-Musée Inguimbertine, Ms. 0327 f.008, dit « Traité d’arpentage de Bertrand Boysset » 2e moitié XIVe-début XVe siècle


Fontvieille-IRHT-064682-2.jpg

Fontvieille, détour par le Moyen Age

Exposition permanente

Centre d'inteprétation Louis Poumeyrol - Château de Montauban - Fontvieille

Exposition permamente inaugurée le 12 juillet 2019

Commissaires scientifiques : Véronique Rinalducci (LA3M) et Jean-Christophe Treglia (CHIAM).

Maîtrise d'ouvrage : Mairie de Fontvieille

Maîtrise d'œuvre : LA3M (AMU/CNRS)

Scénographie : Gérard Rocherieux


Un centre d’interprétation archéologique dédié au Moyen Âge ouvre ses portes à Fonvieille près d'Arles. Du 13 juillet au 29 septembre, l’exposition « Fontvieille, détour par le Moyen Âge » invite le public à venir découvrir le patrimoine archéologique des Alpilles. Le « détour » se recommande, avant de partir sur les sentiers de découverte de ce territoire remarquable.

En Provence, le pays d’Arles constitue l’un des plus riches terroirs en matière d’archéologie médiévale, bien qu’il soit surtout connu pour la richesse de son patrimoine antique et pour son cadre pittoresque immortalisé par les œuvres de Frédéric Mistral, d’Alphonse Daudet et Vincent Van Gogh.

Depuis une trentaine d'années des sites perchés comme celui du château des Baux, le castrum de Castillon et celui de Montpaon, ainsi que des établissements monastiques de renom (Montmajour, Saint-Michel-de-Frigolet) ont fait l’objet de fouilles sous la direction de chercheurs de l’Inrap et du Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (CNRS-Aix Marseille Université). Le très fort engouement du public pour ce riche patrimoine local et pour ce temps de l'Histoire de la Provence est à l’origine de la création de ce centre d’interprétation territorial. Situé dans le château de Montauban, sur la commune de Fontvieille, il porte le nom de Louis Poumeyrol, archéologue et instituteur, qui réalisa les premières recherches sur le terrain, en particulier au Castelet de Montmajour.
Le parcours de cette exposition permanente offre trois axes thématiques : les hommes et les lieux de pouvoir, la société et les activités économiques des villes et des campagnes, le domaine de l'invisible entre spiritualité et croyances populaires.
Sont présentés près de 350 objets archéologiques. Ils évoquent pour l'essentiel le souvenir de quotidiens modestes : outillage agro-pastoral, artisanats, tables de jeu, dés à jouer, ciseaux, couteaux de fer, vaisselles de terre, amulettes de pierre... La scénographie fait une place importante à l'image au travers d'une très riche sélection de sources iconographiques inédites, extraite en grande partie des fonds d'archives régionaux. L’imaginaire provençal est aussi mis à l’honneur avec une évocation de la Tarasque dont l'une des plus anciennes représentations orne un chapiteau du cloître Saint-Trophime d'Arles (fin du XIIe s.).  

Ce nouvel espace muséographique a été conçu grâce à un solide partenariat d'établissements publics de recherches, de conservation et de gestion des espaces naturels (INRAP, CNRS, Aix Marseille Université, Université Lyon 2, Museon Arlaten, Centre des Monuments Nationaux, Centre d'Art René d'Anjou, Musée du Petit Palais, Palais des Papes, Musée Départemental Arles Antique, DRASSM, SRA PACA, direction de la Culture et direction des Espaces Natures et des Forêts des Bouches-du-Rhône).
Il est avant tout une invitation à partir explorer le Moyen Age de ce vaste territoire en suivant des sentiers de découvertes tracés par les archéologues entre les différents sites évoqués.