Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

RAMSES² | Réseau d'excellence des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée (2006-2010)

Ramses²RAMSES²
Réseau d'excellence des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée (2006-2010)

Présentation


Ramses², un réseau d'excellence

Le Réseau d'Excellence des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée (RAMSES²) est un réseau international de recherche en sciences humaines et sociales qui a rassemblé, dans l'espace euro-méditerranéen, 30 institutions de recherche et différents laboratoires du CNRS.
Le réseau RAMSES²  s'inscrit dans le cadre de la politique européenne de la recherche (6e PCRD). Il a été financé par la Direction Générale Recherche de la Commission européenne à hauteur de 2.8 millions d'euros, sur la période 2006-2010.
Sous la tutelle du CNRS et d'Aix-Marseille Université, la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme d'Aix-en-Provence (MMSH) a été chargée de la coordination du réseau.

Contact : Chloé Chatelin (chatelin@mmsh.univ-aix.fr)

 

Enjeux : un champ d'études méditerranéennes

RAMSES² est ce que l'on appelle, dans la politique européenne de la recherche, un réseau d'excellence. Son objectif principal a été de renforcer un domaine d'études et d'analyse comparée, celui des études méditerranéennes. Il a réuni de nombreuses disciplines : archéologie, histoire, études des textes anciens, ethnologie, anthropologie, sociologie, économie, sciences politiques…

Les réseaux d'excellence créés par la Commission européenne ont pour vocation de favoriser l'intégration des partenaires. Il s'est agi, avec RAMSES², de construire un réseau euro-méditerranéen de recherche en sciences humaines et sociales et de favoriser un mode de « faire ensemble » durable entre les institutions scientifiques composant le réseau.

Trois axes scientifiques

Mémoires

La Méditerranée forme un espace de civilisations simultanées et superposées dont l'originalité réside dans une riche combinaison d'affrontements, de convergences et d'influences croisées. Il s'agit d'interroger les conflits de mémoires et les mémoires partagées, les racines religieuses communes, à la fois à partir d'une étude des textes et d'une analyse des pratiques religieuses dans les trois monothéismes, d'étudier les jeux de frontières, à travers l'héritage des empires et de la construction des identités nationales, comme à partir d'une analyse des formes et des pratiques frontalières transnationales au voisinage de l'Union européenne.

Conflits

La Méditerranée constitue aujourd'hui l'une des principales zones de tension au plan mondial, traversée par de multiples fractures : politiques et économiques, sociales, culturelles et religieuses.
Il s'agit de proposer une analyse comparative des politiques méditerranéennes, des acteurs étatiques comme des acteurs non-étatiques, dans les pays de l'Union européenne comme dans les pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée. Il s'agit également de mettre tout particulièrement l'accent sur l'analyse du rôle des femmes dans la Cité, d'étudier le rôle des médias dans la construction des identités collectives, d'analyser enfin les convergences et les divergences des systèmes politiques en Méditerranée, notamment dans le contexte du partenariat euro-méditerranéen et de ses difficultés actuelles à propos de la démocratie, de la gouvernance et des libertés publiques.

Échanges

La Méditerranée est depuis l'Antiquité non seulement une zone à forte intensité d'échanges et de mixités, mais plus fondamentalement une zone où les échanges se sont durablement fondés sur l'activité marchande et les circulations commerciales.
Il s'agit, à travers la combinatoire de différentes échelles de temps et de lieux, d'étudier les formes sociales et les infrastructures des échanges commerciaux en Méditerranée, d'analyser la circulation des modèles technologiques, sur le temps long, et d'interroger les phénomènes de délocalisations et d'exode des compétences aujourd'hui.

Trois grandes priorités du réseau

Des activités scientifiques et d'intégration

RAMSES² a eu pour vocation de rassembler des chercheurs et experts de l'Union européenne, du Sud et de l'Est de la Méditerranée autour d'activités scientifiques : séminaires, colloques, conférences grand public, missions de terrain portant sur les trois axes du réseau. Pendant cinq années (2006-2010), les travaux de RAMSES² se sont structurés autour de Workpackages scientifiques qui orientaient les recherches et contribuaient à construire le domaine des études méditerranéennes.

Axe 1 « Mémoires » - 3 workpackages scientifiques :

  • Mémoires en Méditerranée, entre histoire et politique
  • Les racines religieuses de la Méditerranée
  • Frontières et conflits en Méditerranée

Axe 2 « Conflits » - 5 workpackages scientifiques :

  • Politiques méditerranéennes
  • Le facteur religieux dans les changements sociaux, juridiques et politiques
  • Femmes en Méditerranée
  • Le rôle des médias dans la construction des identités collectives
  • Convergences et divergences des systèmes politiques en Méditerranée

Axe 3 « Echanges » - 3 workpackages scientifiques

  • Les échanges en Méditerranée : places, pratiques et cultures marchandes
  • La circulation des modèles technologiques
  • Mobilités et processus de reterritorialisation économique en Méditerranée

Des actions de formation

Le réseau a favorisé la mobilité des chercheurs  et tout particulièrement celle des jeunes chercheurs, post-doctorants, qui sont devenus des vecteurs du faire-ensemble entre les institutions scientifiques de RAMSES².
Des écoles d'été ont également été organisées afin de favoriser la formation des jeunes chercheurs  autour des différentes thématiques de recherche.

Des opérations de diffusion de la recherche

Une large diffusion des travaux de recherche menés au sein du réseau a été réalisée à travers des activités de publication, des cycles de rencontres grand public sur la thématique « Penser la Méditerranée » et des rencontres plus spécifiques, en direction des décideurs et des ONG.