Maison méditerranéenne des sciences de l'homme
Connexion

Observatoire des relations euro-méditerranéennes (OREM)


 De la réflexion à la décision : recherches scientifiques et politiques migratoires européennes

Table-ronde organisée par l'Observatoire des relations euro-méditerranéennes de la MMSH,

dans le cadre de l'Ecole d'été des études euro-méditerranéennes, Sciences Po Aix

 

Vendredi 17 juin, 13h30-17h30

Lieu : Science Po Aix, espace-séguin, 31 Avenue Jean Dalmas, Aix-en-Provence

Modérateur :

Stéphane Mourlane, ESPE / TELEMME, Aix-Marseille Université

Participants :

Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche, CNRS, CERI-Sciences Po

Philippe De Bruycker, MAM, Université Libre de Bruxelles

Roderick Parkes, Senior analyst at the EU Institute for Security Studies (EUISS), Paris

Janette Uhlmann, Senior Operations Officer, Center for Mediterranean Integration, Marseille

Heather Grabbe, Director, Open Society European Policy Institute, Bruxelles (sous réserve)


Chaque année, l'Ecole d'été du CHERPA, centre de recherche de Sciences Po Aix, réunit de jeunes chercheurs pour une semaine d'échanges autour de « fabriques de thèses », de conférences thématiques et tables-rondes. En 2016, l'Ecole d'été portera sur : « Logiques, dynamiques et politiques migratoires en Méditerranée ».

L'Observatoire des relations euro-méditerranéennes créé en 2014, rassemblant des membres de plusieurs laboratoires de la Maison méditerranéenne des Sciences de l'Homme d'Aix-en-Provence (MMSH), a pour objet de réfléchir collectivement et de façon interdisciplinaire sur le sens d'événements et de processus en cours liés à la thématique polysémique des "relations euro-méditerranéennes".

L'Observatoire propose ainsi une table-ronde durant l'Ecole d'été du CHERPA intitulée « De la réflexion à la décision : recherches scientifiques et politiques migratoires européennes ».

Quels sont les liens entre recherche en sciences humaines et sociales et pouvoir politique ? Comment les décideurs accèdent-ils aux travaux de la recherche et ces derniers influencent-ils le processus décisionnel ? Qui sont les acteurs clés de la prise (ou non) en compte des productions scientifiques ? Le pouvoir politique faisant lui-même appel à la communauté scientifique pour trouver des éléments de réponses aux défis et enjeux migratoires du 21e siècle, comment le monde de la recherche réagit-il face à la commande institutionnelle ? Dans quelle mesure les appels à projets orientent-ils le travail des chercheurs ?

In fine¸ il s'agira d'ébaucher une réponse à la question centrale suivante : à quoi servent les travaux scientifiques sur les migrations ? Chercheurs, acteurs institutionnels, doctorants participeront au débat et tenteront de dégager les lignes de force des relations complexes, parfois contradictoires, entre recherche et institutions sur cette question vive qu'est le défi migratoire au 21e siècle.

 Contact :

stephane.mourlane@univ-amu.fr